L’expérience

Je conçois la reliure comme une introduction tactile et visuelle à la lecture.

Les deux plats du livre n’étant pas toujours suffisants, il m’arrive souvent de les démultiplier, créant des « reliures polyptyques » : reliures à couvertures multiples ou dont certains éléments sont cachés dans des couvertures à rabats.

Comme le livre, objet à manipuler, mes reliures ne se dévoilent pas au premier coup d’œil. Il faut déplier, feuilleter, ouvrir ou retirer un élément pour la découvrir entièrement.

Les photos deviennent trop réductrices pour montrer toutes les facettes de ces créations, ainsi, je réalise de petits films où l’on voit le livre en mouvement, pour l’apprécier dans son entièreté.

X