Pour cette reliure, je me suis laissée porter par l’univers graphique de Fabienne Verdier, avec cette évocation des calligraphies de l’artiste.

La reliure à tiges :

La tradition : les étapes de la fabrication du corps d’ouvrage sont les mêmes que celles d’une reliure classique.

L’innovation : des tiges visibles et voulues comme des éléments décoratifs, des tranchefiles en papier plissé, des gardes volantes visibles recto et verso.

La valeur ajoutée : une reliure résolument contemporaine, un objet design à manipuler pour ressentir le plaisir si particulier d’ouvrir un livre. Ce système de charnière permet d’ouvrir la couverture à plus de 180°, sans aucune résistance de la matière et donc aucun risque de cassure à long terme.